Etude à l'étranger

Etude à l’étranger: Suède Partie1

Etude à l’étranger: sweden suède
Etude à l’étranger: sweden suède

Carte de visite

Langue officielle    : Suédois
Capitale    : Stockholm
Population    : 9.201.650 (2008)
Superficie    : 449.964 km2
Monnaie    : Couronne Suédoise
Indicatif téléphonique    : +46
Domaine internet    : .se

Enseignement

60 universités et écoles composent l’enseignement supérieur suédois. Celui-ci relève du Ministère de l’Education et des Sciences, à l’exception de l’Université des sciences de l’agriculture qui dépend du Ministère de l’Agriculture.
Depuis l’introduction d’une Réforme en 1993, les cursus universitaires ne sont plus élaborés sur le plan national, mais local. Par ailleurs, depuis 1991, un examen spécial d’entrée à l’Université (ESEU) est venu s’ajouter aux notes et à l’expérience professionnelle demandées aux candidats.
Les universités sont au nombre de sept. A elles s’ajoutent des établissements spécialisés d’enseignement supérieur et de recherche. Une trentaine d’écoles supérieures de différente importance viennent compléter la formation supérieure. Parmi elles, un grand nombre est spécialisé dans le domaine médical et paramédical. A ces établissements publics, il faut enfin ajouter quelques écoles privées dont l’Ecole des Hautes Etudes Economiques de Stockholm et l’Ecole polytechnique de Chalmers à Göteborg.
Tous ces établissements sont dirigés par un conseil de gestion (financière et administrative) dont les membres sont nommés par le gouvernement pour une durée de trois ou six ans. Les enseignants comme les étudiants sont également représentés dans les organes de décision des établissements.
Le système des points et des mentions :
En Suède, l’étendue d’un programme d’études est mesurée par un système de points (un point correspond à une semaine de cours suivis à plein temps). 40 points représentent en général une année universitaire, divisée en semestres – de fin août à fin décembre pour le semestre d’hiver, et de mi-janvier au début juin pour celui du printemps. Les étudiants disposent aussi d’une période de congé de deux semaines au moment des fêtes de fin d’année. Même si chaque établissement a ses propres règles en la matière, les cours se font en général sous forme de conférences devant un grand nombre d’étudiants (300 parfois), et de séminaires regroupant une trentaine de personnes. Les formations sont sanctionnées par des contrôles continus écrits ou oraux et des tests toutes les 3 ou 4 semaines. Dans de nombreux programmes, une large partie de la session finale est consacrée à un projet ou à une thèse. Les cours sont enseignés en suédois mais aussi en anglais, une grande partie des ouvrages nécessaires aux études étant d’ailleurs dans cette dernière langue.
Conditions d’admission & d’inscription

L’admission dans une université suédoise est, en général, très difficile notamment dans les domaines de la médecine et de la pharmacie.
En ce qui concerne les étudiants étrangers, les notes du baccalauréat sont prises en compte mais il est également possible que le candidat soit convoqué pour un entretien ou pour passer des tests d’admission spécifiques.
• A noter : la date limite d’admission est pour le semestre d’automne vers la mi-mars et pour le semestre de printemps la mi-septembre.
Pour être admis dans l’enseignement supérieur suédois, il faut satisfaire à certaines conditions communes à tous les établissements, mais aussi tenir compte des éventuelles exigences de certains d’entre eux.
Tout candidat doit :
– Avoir achevé son programme national d’études secondaires, ou tout autre programme jugé équivalent, ou avoir acquis un niveau de connaissances équivalent par le biais de l’expérience professionnelle par exemple ;
– Avoir une maîtrise suffisante du suédois, sauf si les cours envisagés sont enseignés en anglais;
– Avoir une excellente maîtrise de la langue anglaise. Pour le reste, l’admission et la sélection sont sous la responsabilité des établissements eux-mêmes. Ceux-ci peuvent établir leur propre système par rapport aux programmes et cours qu’ils dispensent, ou utiliser l’Office administratif de l’enseignement supérieur (Veket ou VHS) comme service intermédiaire.
Les universités et les écoles sont par ailleurs libres de fixer le nombre de places disponibles pour leurs différents cursus. En général leur sélection se fait sur la base des notes scolaires, des résultats du test d’aptitude aux études supérieures (qui peut aussi être un test spécifique sous forme d’entretien), des formations antérieures susceptibles d’être utiles pour les études envisagées en Suède, et enfin sur la base de l’expérience professionnelle du candidat.

L’inscription :
Les dossiers d’inscription sont à demander à :
• L’Agence Nationale pour
l’Enseignement Supérieur
Högskoleverket – Lunlmakargatan 13 Box 7851
103 99 Stockholm
Tel: +46 8 563 085 00
Fax: +46 8 563 085 50
E-Mail : hsv@hsv.se
• A l’établissement envisagé.
Une liste de tous les établissements est disponible sur le site de l’Agence Nationale pour l’Enseignement Supérieur: www.hsv.se cliquer sur
«foreign degrees».
Il est demandé d’envoyer avec l’inscription :
• Copie conforme et légalisée de l’original de l’équivalence du diplôme de bac.
• Copie conforme et légalisées conforme à l’original des bulletins de notes, traduits, des trois années au lycée. (Tous les établissements n’exigent pas la traduction pour les diplômes en Anglais, Français, Allemand ou les langues nordiques)
• Résultats du test de suédois: TISUS (si vous souhaitez suivre les études en langue suédoise)
• Résultats du test d’anglais pour montrer votre niveau d’anglais. TOEFL, le score exigé est autour de 500/550 points IELTS minimum exigé est 5.0
• Copies conformes et légalisées des éventuels diplômes d’études supérieures.
Langue

Une connaissance satisfaisante de la langue suédoise est exigée. Elle peut être acquise à travers des cours préparatoires de langue, d’une durée d’un an, sanctionnés par le TISUS (test national de suédois). En Suède, l’examen a lieu en octobre dans les universités de Umeå, Stockholm, Linköping, Göteborg et Lund. Une excellente connaissance de l’Anglais est aussi exigée pour tous les candidats qui doivent passer les tests reconnus (TOEFL, CAMBRIDGE, etc

Réference: C.P.I.A.O  Aïn Sebâa – Hay Mohammadi

Voir: Étude à l’étranger Suède Partie2

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et soyez les premiers à connaître toute l'actualité du supmaroc.com

error: contenu est protégé