Ecole d'ingénieurs

ENIM Ecole Nationale de l’Industrie Minérale

Ecole Nationale de l’Industrie Minérale

ENIM

Avenue Hadj Ahmed Cherkaoui – BP 753, Agdal, Rabat
Tel : (+212) 037 68 02 30 / Fax : (+212) 037 77 10 55

 Présentation- Filières- Débouchés

 

Ecole Nationale de l'Industrie Minérale
Ecole Nationale de l’Industrie Minérale

 

Présentation:

Depuis sa création en 1972, l’Ecole Nationale de l’Industrie Minérale n’a cessé d’évoluer pour répondre aux besoins du marché national en ingénieurs de haute qualité ayant différents profils et compétences.

 

Les enseignements de Tronc Commun sont obligatoires pour chaque élève-ingénieur. Ils comprennent un ensemble d’activités de cours, de Travaux dirigés, de Travaux pratiques et un stage d’enseignement qui consiste en un voyage d’étude d’une semaine, au milieu de la première année, au cours duquel sont visitées diverses entreprises. Ce tronc commun constitue le noyau dur de la formation et occupe une place très importante dans le cursus. Il représente à peu près la moitié du cursus global de formation. Les enseignements du tronc commun sont articulés, autour des axes principaux suivants:

  • Mathématiques de l’ingénieur
  • Sciences fondamentales de l’ingénieur
  • Sciences de l’information
  • Sciences économiques et sociales
  • Langues et techniques de communication

Ces enseignements sont répartis sur les trois années d’études. La première année étant pratiquement entièrement réservée aux enseignements du tronc commun fondamental, par contre les enseignements de 2ème et 3ème Année sont répartis presque équitablement entre ceux du tronc commun et de l’option (spécialité).

 

Admission:

L’admission à l’ENIM se fait essentiellement par voie de concours commun ouvert aux élèves régulièrement inscrits dans les classes préparatoires de mathématiques supérieures et mathématiques spéciales (ou équivalent).
Les candidats titulaires du DEUG, CUES et licence ès sciences ou équivalent et dont le dossier répond aux critères de présélection peuvent être admis à l’école par voie de concours et dans la limite des places disponibles comme le montre l’organigramme suivant:

ENIM

 

Durant les cinq dernières années (2005-2010) la répartition des lauréats de l’ENIM, par secteur d’emploi est la suivante :

débouchés ENIM
débouchés ENIM

 

 

Filières et Débouchés

1-Génie Informatique

Objectifs:

La formation GI sera surtout axée sur la pratique; ceci non seulement grâce à des TP ciblés, mais aussi et surtout à travers des cours qui ne se veulent pas seulement théoriques mais tendent vers les usages. Les cours sont ainsi déclinés, dès que possible en TP et en projets, qui constituent une part importante de la formation.
Ainsi, dans un domaine en continuelle et rapide évolution tel que l’informatique, l’ingénieur GI devra être capable d’intégrer très rapidement de nouvelles connaissances et techniques en matière des nouvelles technologies de l’information, mais aussi faire preuve d’une capacité prospective, ainsi que d’une grande capacité relationnelle.
L’ingénieur informaticien  est un ingénieur polyvalent plutôt qu’un développeur, mais avant tout tourné vers le futur, c’est tout cela qui fait l’originalité de sa formation.
La filière Génie Informatique a pour objectif de former des ingénieurs d’Etat dans les domaines de l’informatique maîtrisant les méthodes d’analyse et de conduite de projets informatiques ainsi que les langages et les outils menant au développement de logiciels ; en intégrant les moyens de communication dans les différents aspects de transmission de données et les organisations en réseaux.

 

Débouchés :

Ces ingénieurs peuvent exercer leur compétence dans différents domaines tels que :

  • L’administration des bases de données.
  • L’administration des systèmes d’exploitation.
  • L’architecture des systèmes d’information.
  • La conduite des projets informatiques.
  • La supervision des projets d’informatisation des organisations.
  • La transmission de données, de communications locales et à distance.
  • L’administration des réseaux et plus généralement de l’informatique.

2-Systèmes de production

Objectifs:

-Former des ingénieurs ayant des connaissances pluridisciplinaires leur permettant la conception, la maitrise, l’optimisation et la mise en place des systèmes de gestion de la production ; et ce, en utilisant des outils manageriels d’organisation ( en flux poussé ou flux tiré) tels que: le juste à temps (Kanban, SMED), MRP, AMDEC, TPM, OPT, Ordonnancement, GPAO, simulation, évaluation et maitrise de coûts, Gestion de stocks, logistique,  etc.,
– Tenir compte des caractéristiques scientifiques, technologiques, économiques, organisationnelles et humaines de l’entreprise, afin d’améliorer :
Sa productivité, la qualité de ses produits et de ses services, ainsi que  sa compétitivité.
En parallèle, les élèves de cette formation auront une formation approfondie  sur l’utilisation des outils informatiques pour la maîtrise, le pilotage et la mise en place des systèmes d’information pour une gestion intégrale de la production.

 

Débouchés :

Exercent dans toutes les activités industrielles dans les milieux public et privé .

 

3- Electromécanique

Objectifs:

Acquérir des compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de la fonction d’un ingénieur électromécanicien.
La polyvalence est l’aspect de la formation.
A sa sortie de l’établissement, le diplômé doit posséder une culture pluri disciplinaire lui permettant :

  • D’analyser des systèmes industriels en phase de conception, d’exploitation et de maintenance.
  • De s’adapter rapidement à la diversité des situations de l’industrie

 

Débouchés :

Les ingénieurs sortant de la filière Electromécanique trouveront des débouchés dans des secteurs industriels diversifiés, on peut citer :

  • Les entreprises de production.
  • Les bureaux d’étude.
  • Les laboratoires.
  • Les services après vente.

Le lauréat doit être qualifié dans des domaines associant à la fois, l’électricité, l’électronique, l’automatique l’informatique ainsi que la mécanique.

 

4- Maintenance Industrielle

Objectifs:

Acquérir des compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de la fonction d’un ingénieur en maintenance industrielle.
La polyvalence est l’aspect de la formation.
A sa sortie de l’établissement, le diplômé doit posséder une culture pluri disciplinaire lui permettant :

  • D’analyser des systèmes industriels en phase de conception, d’exploitation et de maintenance.
  • De s’adapter rapidement à la diversité des situations de l’industrie.

Débouchés :

Les ingénieurs sortant de la filière Electromécanique trouveront des débouchés dans des secteurs industriels diversifiés, on peut citer :

  • Les entreprises de production.
  • Les bureaux d’étude.
  • Les laboratoires.
  • Les services après vente.

Le lauréat doit être qualifié dans des domaines associant à la fois, l’électricité, l’électronique, l’automatique l’informatique ainsi que la mécanique.

 

5- Génie Mécanique et Développement

Objectifs:

Les objectifs de la filière Génie Mécanique et Développement du département Electromécanique de l’ENIM, en collaboration  étroite avec l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (INSA Lyon), est de former des ingénieurs capables de :

  • Concevoir de nouveaux systèmes mécaniques, d’optimiser et de développer des mécanismes existants.
  • Encadrer et diriger une équipe de concepteurs tout en maîtrisant les outils de la modélisation et de dimensionnement des systèmes mécaniques.
  • Mettre en œuvre les méthodes numériques et les outils informatiques indispensables à l’ingénieur dans le domaine de la mécanique.
  • Intégrer une équipe de recherche scientifique et technique.

Débouchés :

Les ingénieurs sortant de la filière Génie Mécanique et Développement trouveront des débouchés dans des secteurs industriels et administratifs diversifiés, on peut citer :

  • les entreprises de production.
  • les bureaux d’étude et de méthodes.
  • Les bureaux de contrôle et d’expertise.
  • les laboratoires de recherche scientifique et technique.
  • lLes services techniques des administrations et offices.

 

6- Matériaux et Contrôle Qualité

Objectifs:

Former des ingénieurs d’états spécialisés en matériaux et contrôle qualité. L’ingénieur devra être en mesure d’intervenir tant au niveau du contrôle métallurgique des divers types de matériaux (métalliques, plastiques, céramiques, composites, …) qu’au niveau des exigences de la qualité pour le contrôle des matières de production et des produits finis. En plus de la maîtrise des moyens et des techniques de contrôle et de caractérisation des matériaux, un accent particulier est mis sur la démarche intégrée de management de la qualité conformément à la norme ISO 9000.

 

Débouchés :

Les profils et les compétences visés par la formation en matériaux s’articulent principalement autour de trois axes à savoir :

  • Maîtrise des principales caractéristiques des diverses familles de matériaux (métaux et alliages, plastiques, composites et céramiques) et des relations qui existent entre leur structure à l’échelle microscopique et leurs caractéristiques macroscopiques.
  • Transformation et utilisation des divers types de matériaux sous diverses conditions d’utilisation. Un accent est mis en particulier sur leur comportement à la corrosion et à la fatigue rupture.

Contrôle et management de la qualité selon le référentiel ISO 9000.

 

7- Ingénierie des Procédés

Objectifs:

Cette filière a comme objectif de former des ingénieurs de conception dans le domaine industriel, capables d’assurer la conduite, la gestion et le design des procédés de fabrication ou de transformation de la matière.

Débouchés :

La formation permet aux lauréat d’occuper les postes de : chef de projet, ingénieur process, responsable de production, responsable technique, ingénieur d’études et de design industriel dans les domaines suivants :

  • Raffinage, cimenteries, sucreries
  • Industrie de transformation des phosphates et de différents minerais
  • Industrie alimentaire
  • Procédés de traitement et conditionnement de produits agro-alimentaires
  • Fabrication de produits chimiques semi-finis et finis
  • Traitement des eaux et rejets industriels
  • Industries du papier, plastiques, céramiques ; etc.

8- Systèmes Energétiques

Objectifs:

Cette filière a pour objectif de former des ingénieurs dans les domaines thermiques et énergétiques. On y dispense les connaissances nécessaires à la production, la maîtrise et l’utilisation rationnelle de l’énergie thermique et électrique, ainsi que les énergies alternatives telles que l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables. Ces ingénieurs peuvent occuper les postes de chef de projet, responsable de production, responsable technique, ingénieur études ou encore responsable d’audit énergétique. Leur intervention s’étend aux domaines suivants :

  • Les installations thermiques et frigorifiques
  • La production et la distribution de l’énergie électrique
  • Les chaufferies industrielles
  • La climatisation industrielle
  • L’Industrie de transformation
  • Les énergies renouvelables et leurs technologies ; etc…

Débouchés :

  • Centrales thermiques
  • Industries du froid et climatisation
  • Raffinage, cimenteries, sucreries
  • Industrie de transformation des phosphates et de différents minerais
  • Industrie alimentaire
  • Procédés de traitement et conditionnement de produits agro-alimentaires
  • Industries du papier, plastiques, céramiques ; etc…

 

9- Aménagement , Exploitation et Protection du Sol et Sous SoL (AEP3S)

Objectifs:

L’objectif de la filière Génie Minier est de permettre aux futurs ingénieurs d’acquérir une formation scientifique et technique dans les domaines de l’aménagement, l’exploitation et la valorisation du sol et sous-sol. Les secteurs professionnels concernés sont l’exploitation et la gestion des ressources naturelles, la construction d’ouvrages miniers et de génie civil, l’aménagement et la protection  contre la pollution des sites souterrains et à ciel ouvert et la valorisation des déchets miniers, industriels et ménagers…

Débouchés :

Ils sont traditionnellement liés à l’exploration, l’exploitation, la valorisation, la gestion du sol et sous sol et de génie civil :

  • Ressources minières, pétrolières, carrières : exploration et production
  • Minéraux et matériaux industriels, géomatériaux et déchets miniers et industriels
  • Informatique géologique et minière, géostatistique et infographie
  • Environnement (air, eau, sol), pollution et technologie
  • Traitement et réhabilitation des sites miniers
  • Aménagement et travaux publics, réseau et traitement des rejets

 

 

10- Hydrogéotechnique

Objectifs:

L’objectif est de former des ingénieurs de haut niveau et de les préparer à une carrière captivante, grâce à un programme multidisciplinaire dont la composante pratique est la plus forte.
En effet, Les modules scientifiques et techniques de base et de spécialisation incluent en particulier une base solide en sciences de la Terre, suivie d’un approfondissement dans des disciplines quantitatives comme la géotechnique, géomatique, géotechnologie, Géo environnement, hydraulique souterraine, hydrogéologie, hydrologie, etc. Chaque élément de module comporte des travaux pratiques qui visent à développer chez l’étudiant le sens de l’observation, la capacité d’analyse et la capacité de rédiger des rapports techniques. Deux écoles de terrain de 40 jours, de nombreuses visites de chantiers et excursions complètent la préparation du futur ingénieur pour le marché du travail.
Ainsi, la filière génie hydro-géotechnique assure une formation d’ingénieur polyvalent à des emplois très diversifiés dans des domaines vastes et en expansions : infrastructures (routes, barrages, voie ferrées, etc.) ; bâtiment ; risques naturels ; ressources en eaux (exploration, exploitation, gestion et protection) ; environnement ; aménagement du territoire ; etc …

Débouchés :

Nul ne doute du rôle crucial joué par l’ingénieur géologue dans le tissu socio-économique de notre pays. Si jadis, ses missions étaient essentiellement liées à la prospection, aujourd’hui elles sont d’une importance capitale dans  les études, l’exploration, l’exploitation, etc.

Depuis 1991, la vaste majorité des lauréats du Département des Sciences de la Terre, travaille dans l’un des six secteurs d’activité suivant : Géologie de l’ingénieur, eau, environnement, risques naturels, géotechnique et géotechnologie. Et l’essentiel de ces emplois étaient offerts par les établissements publics.

 

11-Management Industriel

Objectifs:

L’ingénieur management industriel a un rôle de spécialiste, notamment dans les domaines de la conception des systèmes de production de biens et de service, de la planification et de la gestion des opérations, de l’amélioration de la productivité et de l’implantation des mutations technologiques. le programme de l’ENIM s’articule autour d’une solide formation dans les domaines de planification et de pilotage des systèmes de production, de la gestion de projet, des procédés de transformation et de fabrication, des méthodes de conception, de l’ergonomie, de la logistique, de l’informatique et des systèmes de l’information, de la qualité, de la fiabilité, de la mesure de la performance, d’optimisation et d’aide à la décision, de l’économie, de la rentabilité, de la gestion  et des outils mathématiques permettant de supporter ces domaines.

Débouchés :

Manager de la production,  Management de projet, ERP, logistique et supply chain,
Ingénieur logistique
Ingénieur projet
Ingénieur d’achat

 

12-Environnement et Sécurité Industriels

Objectifs:

L’objectif de cette filière est de répondre aux attentes aussi bien du monde industriel que des différents domaines socio-économiques. Il consiste à former des ingénieurs capables :

  • De prendre en charge la gestion de l’environnement au sein de l’entreprise .
  • D’assurer le contrôle et la sécurité des procédés.
  • De contribuer au développement durable en tenant compte de concept de « qualité » et de « traçabilité »
  • De détecter les dysfonctionnements de marche et prévenir les risques d’accidents .
  • De maîtriser les risques et dangers dans les industries chimiques et parachimiques.

Débouchés :

Les débouchés des futurs ingénieurs de la filière « ESI » sont nombreux, touchent pratiquement l’ensemble du monde industriel ainsi que le secteur des services, des bureaux d’études, etc. Le programme dispensé dans cette filière embrasse l’ensemble des problèmes de l’environnement et de la sécurité industriels, ainsi le lauréat de cette option ne trouvera, en principe, aucune difficulté pour s’adapter, le cas échéant, à toute nouvelle situation qui se présente dans sa spécialisation.

Référence : Ecole Nationale de l’Industrie Minérale

5 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et soyez les premiers à connaître toute l'actualité du supmaroc.com

error: contenu est protégé