CV et Motivation

curriculum vitæ (CV) Présentation CV et rubriques importantes

curriculum vitæ (CV)

Présentation CV et rubriques importantes et Organisation

Le curriculum vitæ (CV) est un document détaillant le parcours et autres compétences acquises d’un individu. Il s’agit en général du parcours scolaire et/ou professionnel qui fait état de la compétence d’un candidat dans un poste à pourvoir. Ce document constitue le point de jonction entre l’offre d’emploi et la demande

cv

Présentation CV

Le C.V. est un outil, il n’est pas indispensable, si on ne vous le demande pas. Par contre si on vous le demande, il est important de savoir à quel moment, pour quel objectif.

Rassembler ses idées : Le C.V. sert à se remémorer toutes les étapes de la vie professionnelle et scolaire, il s’agit donc d’identifier ses acquis. En aucun cas, ces éléments ne doivent être envoyés à l’entreprise sans tri et sans mise en forme.
Répondre à une petite annonce : l’objectif est d’obtenir un entretien, il faut donc choisir dans ses acquis ceux qui peuvent donner au recruteur l’envie de recevoir le candidat. Il s’agit de personnaliser votre C.V. en se basant sur les éléments de l’annonce. N’oubliez pas que le C.V. n’est pas la seule façon de répondre.
Réaliser des candidatures spontanées : 

  • Rédiger une lettre de candidature spontanée : L’objectif est d’obtenir un entretien. Il s’agit de choisir dans vos arguments ceux qui peuvent intéresser le recruteur, en se basant sur les informations recueillies sur l’entreprise. En aucun cas l’envoi de C.V. n’est obligatoire pour cette démarche. Par contre, si vous le joignez à votre candidature , faites clairement apparaître le type de poste que vous visez.
  • Le remettre à une relation : votre C.V. est remis au recruteur par un intermédiaire qui peut éventuellement parler de vous. Là encore il s’agit d’intéresser le recruteur.
  • Le remettre en porte à porte : le C.V. sert alors à laisser une trace : vos coordonnées et l’essentiel des compétences qui peuvent intéresser l’employeur si une opportunité se présente. Il s’agit plutôt d’un « mini-C.V. » carte de visite.

Le remettre en début d’entretien : Le C.V. sert de guide à l’entretien, obtenu suite à diverses démarches (réponse à petite annonce, candidature spontanée…). Le C.V. est élaboré à partir des informations recueillies sur l’entreprise, le poste et le profil recherché. Vous êtes là pour répondre à toutes les questions que peut se poser le recruteur.
Le remettre en fin d’entretien : Le C.V. sert à laisser une trace. Le recruteur peut souhaiter conserver un C.V. dans son dossier, et celui-vient étayer le contenu de l’entretien. Attention à ce que vos points forts, adaptés à l’entreprise, ressortent bien.
L’envoyer après l’entretien : Le C.V. vient renforcer, voire améliorer le vécu de l’entretien, il peut être envoyé en relance. Les éléments recueillis pendant l’entretien permettent d’élaborer un C.V. sur mesure.
Le remettre au moment de l’embauche, ou après la période d’essai : Il s’agit plus alors d’un élément à intégrer au dossier du personnel : attention à ne pas confondre cette étape avec la recherche de rendez-vous. Les informations administratives n’intéressent l’entreprise qu’au moment de l’embauche.

Les  rubriques que peut comporter votre C.V:

1. Votre état civil
Vos coordonnées : prénom, nom, adresse, téléphone (avec, le cas échéant les horaires auxquels le recruteur peut vous joindre).
Tous les autres renseignements personnels (âge, nationalité, situation familiale… ) sont facultatifs. Ne les indiquez que s’ils sont utiles pour l’emploi que vous recherchez et s’ils peuvent donner à l’employeur envie de vous rencontrer.
2. Votre formation
– vos diplômes
– vos connaissances
Les formations scolaires ou la formation continue.
Les diplômes obtenus ou les niveaux.
Les langues : ne parlez que de celles qui apportent un « plus » à votre candidature.
Les connaissances acquises en dehors du travail.
Il s’agit d’inscrire en premier lieu les données qui vous avantagent. Si, en rapport avec l’emploi recherché, vous avez une formation plus pertinente que l’expérience de travail, commencez par la formation. Si au contraire, vos expériences de travail sont plus valables, indiquez celles-ci en premier lieu.
Si vous jugez que votre formation doit être mise davantage en évidence, soit parce que vous avez peu d’expérience de travail, soit parce qu’elle est directement liée à l’emploi sollicité, présentez un sous-titre intitulé «cours suivis » ou « connaissances acquises » et faites une description plus importante de vos études. Par exemple, si vous avez étudié en comptabilité, indiquez que vous avez appris à faire de la tenue de livre, etc.
3. Votre expérience professionnelle
Le nom des entreprises dans lesquelles vous avez travaillé, les secteurs d’activité.
La durée des contrats de travail.
Les tâches que vous avez effectuées, les outils ou les matériels utilisés.
Donnez du poids à vos expériences
et illustrez vos compétences : citez des chiffres
La taille de l’entreprise, le nombre de salariés, le nombre de personnes sous votre responsabilité…
Le nombre de clients, l’augmentation de chiffre d’affaires.
Le nombre de pièces produites.
Les résultats que vous avez obtenus.
4. Vos activités extra-professionnelles (ou loisirs)
Cette rubrique n’a d’intérêt que si elle fait apparaître des renseignements importants aux yeux de l’employeur : compétences complémentaires , traits de caractère utiles pour l’entreprise.
5. Les informations complémentaires (ou divers)
Des informations utiles comme le permis de conduite.
Eventuellement, des renseignements personnels (situations familiale..)
Ces 2 rubriques peuvent être réunis : on peut faire apparaître des loisirs dans la rubrique « informations complémentaires »
6. Votre objectif professionnel
Cette rubrique n’est pas obligatoire. Cependant, elle aide le lecteur à savoir rapidement ce que vous recherchez. Elle rend le C.V. vivant, c’est-à-dire tourné vers le futur.
7. Un résumé
• Pas obligatoire non plus, ces éléments peuvent figurer, sans titre de rubrique, en tête de C.V ils donnent alors au lecteur une vision globale de vos atouts les plus importants.

3- Organisation du C.V

Il n’existe pas de « modèle-type » de C.V. il peut y avoir plusieurs façons de le présenter. L’ordre des rubriques peut varier

 

  • Vous pouvez commencer par l’objectif professionnel pour attirer l’attention.
  • Vous pouvez commencer par une phrase qui résume l’essentiel des compétences.
  • La rubrique « formation » peut se situer avant ou après la rubrique « expérience professionnelle ».

Il existe plusieurs façons de présenter la rubrique « expérience professionnelle »
Le C.V. chronologique : vous citez les entreprises dans lesquelles vous avez travaillé, de la plus ancienne à la plus récente.
Cette méthode permet de voir votre progression dans le temps, de mettre en valeur une évolution ou une promotion dans la fonction ou le poste occupé.
Ce C.V. peut avoir le défaut de ne laisser apparaître qu’à la fin le poste le plus qualifié : or, en lecture rapide, on retient souvent ce qu’on lit en premier.
Ce C.V. est aussi souvent utilisé par les candidats qui ont peu d’expérience.
Le C.V. anti-chronologique : vous citez les mêmes expériences, mais en commençant par la plus récente et en terminant par la plus ancienne.
Vous pouvez utiliser cette méthode si vous avez changé de secteur professionnel depuis que vous avez commencé à travailler et si vous rechercher un emploi dans le secteur professionnel correspondant à votre expérience la plus récente :
Le dernier poste en date apparaissant en tête de rubrique est ainsi mis en valeur.
Le C.V. fonctionnel ou thématique : vous présentez les différentes fonctions occupées dans des entreprises différentes, et , pour chacune d’elles, le détail de vos activités, vous n’êtes pas obligé de préciser le nom des entreprises ni les dates d’entrée et de sortie.
Cela vous évite les redites, et vous permet de ne pas surcharger la rubrique avec le nom de toutes les entreprises (ex : travail en intérim).
Cette méthode peut être intéressante pour les candidats qui ne peuvent justifier de périodes d’activités suivies, ou qui ne veulent pas faire apparaître une expérience professionnelle, des dates ou un nom d’entreprise.
Vous pouvez aussi l’utiliser quand vous avez beaucoup d’expérience sur un même poste de travail (par exemple, 20 ans d’expérience dans le secrétariat), mais dans différents secteurs d’activités, vous pouvez aussi l’utiliser pour mettre en valeur votre polyvalence.
Le C.V mixte : comme dans le C.V. fonctionnel, vous présentez vos domaines de compétences en détaillant vos activités.
Puis, vous indiquer brièvement les entreprises et les dates de vos emplois.
Comme le C.V fonctionnel, il peut mettre en lumière une certaine polyvalence.
Comme les C.V. chronologique ou anti-chronologique, il peut valoriser un parcours professionnel.
En revanche, le C.V. est plus long .

Source anapec



5 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonsoir à tous,je n’ai aucune idée ce qui concerne de l’immigration au CANADA, vous pouvez l’expliquer à moi et merci beaucoup.
    comme une information j’ai eu un bac+5 branche Scientifique.

  • j’ai obtenu mon diplôme de technicien spatialiser en électromécanique des systèmes automatiques a ista el massira a el jadida a juin 2015 avec une premier note

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et soyez les premiers à connaître toute l'actualité du supmaroc.com