Institut de formation aux carrières de santé

IFCS- infirmier (ISPITS)

Spécialité: Le diététicien

informations conditions d’accès et débouchés

Diététicien

Diététicien

Accès au premier cycle

1. Définition de la profession

Le diététicien est un professionnel de Santé, spécialiste en matière d’alimentation, de nutrition et de diététique. Sa compétence professionnelle l’habilite à prendre en charge le malade et le bien portant afin de recouvrer, maintenir ou améliorer leur santé par un régime alimentaire adapté et rationnel. Collaborateur de médecins, de gestionnaires et de chercheurs, il apporte sa compétence scientifique et technique pour assurer la qualité des aliments et des préparations alimentaires, l’équilibre nutritionnel, l’établissement de régimes sur prescription médicale, le respect des règles d’hygiène. Il peut intervenir tout au long de la chaîne alimentaire : Conception, production, et distribution. Il assure également une mission de formation, de prévention et d’éducation en matière de nutrition / diététique.

2. Conditions d’accès

décret no 2-13-658 relatif aux Instituts supérieurs spécialisés dans les métiers de la santé et les techniques sanitaires ( ISPITS). ( 30 Septembre 2013)

Dans le cadre de la réforme du système de la formation dans le domaine de la santé d’une manière générale et la médicalisation et les techniques sanitaires en particulier, vise à l’adapter avec les dispositions de la loi 01-00 relative à l’organisation de l’enseignement supérieur.
Le texte appelle à modifier l’appellation des instituts de qualification des cadres dans le domaine de la santé et à les remplacer par les Instituts supérieurs spécialisés dans les métiers de la santé et les techniques sanitaires. Cela aura pour but de les adapter avec les dispositions de la loi 01-00 et d’intégrer ces Instituts en vertu du décret n 2-03-201 fixant ainsi la liste des établissements d’enseignement supérieur ne relevant pas des universités

Licence: Bac + prérequis spécifiques à la filière

Master: Licence ou diplôme équivalent.

Doctorat : Master ou diplôme équivalent.

 

3. Objectifs de formation

Ils visent à préparer des futurs professionnels capables d’assurer :

  • L’organisation générale de l’alimentation au sein des collectivités de soins et des bien portant.
  • La diétothérapie des patients présentant des troubles nutritionnels ou nécessitent une prise en charge diététique.
  • La coordination entre les services consommateurs et la cuisine centrale et entre les différents acteurs de la chaîne alimentaire.
  • La prise en charge de l’alimentation des bien-portants.
  • La contribution à la conception des locaux et équipement des cuisines collectives.
  • La mise en œuvre d’une politique de prévention, d’éducation en matière de nutrition et d’hygiène alimentaire auprès des patients, familles et personnel de santé.
  • La promotion des compléments alimentaires de nouveaux produits en diététique et en alimentation générale.
  • La contribution à la conception des produits alimentaires et au contrôle de la qualité hygiéno-diététique au sein des industries agro-alimentaires.
  • La contribution au développement de la recherche dans le domaine de la nutrition, de la diététique et de l’hygiène alimentaire.

 

 

4. Programme de formation

L’enseignement durant la première année assure la mise en place des bases générales indispensables à l’acquisition des connaissances scientifiques, techniques et méthodologiques. Ainsi le programme de première année est axé sur les sciences sociales, biologiques, économiques et juridiques. Il traite également de la description du système national de santé au niveau duquel évoluent les professionnels de santé et de l’organisation – gestion des collectivités.
Les études en deuxième année portent sur les sciences de l’alimentation, les pathologies de l’adulte et de l’enfant et la diététique thérapeutique. Le programme de la troisième année est axé sur l’approfondissement des modules spécifiques au profil du diététicien, ainsi que sur le développement de l’esprit de recherche.
Le processus d’intégration des apprentissages s’effectue à travers des actes pédagogiques permettant l’engagement actif de l’étudiant. La conduite du programme de formation est réalisée moyennant un enseignement théorique et pratique, des travaux dirigés, des visites documentaires et des stages.
Le volume horaire global réservé à la formation du Diététicien durant les 3 années d’études est de 4320 heures à raison de 1440 heures par an, réparties comme suit:

Enseignement théorique : 1706 h, soit 39,50 % du volume horaire total:

  • 1ère Année:791 heures
  • 2ème Année:705 heures
  • 3ème Année:210 heures

 

Travaux dirigés: 245 h, soit 5,66 % du volume horaire total:

  • 1ère Année:120 heures
  • 2ème Année:55 heures
  • 3ème Année:70 heures

 

Enseignement pratiques: stages, travaux pratiques et visites documentaires: 1949 h, soit 45,12 % du volume horaire total:

  • 1ère Année:389 heures
  • 2ème Année:540 heures
  • 3ème Année:1020 heures

 

Evaluations continues: 420 h, soit 9,72 % du volume horaire:

  • 1ère Année:140 heures
  • 2ème Année:140 heures
  • 3ème Année:140 heures

 

5. Champs d’exercice professionnel

Collectivités des biens portants :

  • Crèches
  • Jardins d’enfants
  • Cités universitaires
  • Centre sportifs
  • Restauration hôtelière

 

Services centraux et périphériques du ministère de la santé

  • Service central de nutrition
  • Service périphérique du ministère de la santé

 

Établissement de soins

  • Chefferie
  • Dépense
  • Cuisine centrale et cuisine diététique
  • Biberonnerie
  • Services hospitaliers

 

Industries agro-alimentaires et pharmaco diététiques.

Organismes et associations.

Secteur libéral.

 

6. Profils de compétences

Cette formation conduira le diététicien à exercer:

  • Une Fonction de communication, de relation;
  • Une fonction technique;
  • Une fonction d’organisation et de gestion au sein d’une équipe pluridisciplinaire;
  • Une fonction d’enseignement, d’éducation et de promotion de la santé;
  • Une fonction de recherche appliquée par l’acquisition d’une démarche scientifique.

 

Accès au deuxième cycle

L’accès au deuxième cycle des études paramédicales est ouvert sur concours :

1. Aux candidats infirmiers diplômés d’État de 2ème Grade justifiant au moins de trois années de service en cette qualité.2. Dans la limite du nombre de places fixé annuellement par le Ministre de la Santé:

  • Aux candidats titulaires du diplôme d’État du premier cycle des études paramédicales ou d’un diplôme reconnu équivalent et justifiant au moins de trois années d’exercice dans le secteur privé.
  • Aux candidats titulaires du diplôme d’Adjoint de santé diplômé d’État ou d’un diplôme reconnu équivalent et justifiant au moins de sept (7) années d’exercice dans le secteur privé.

 

N.B : Les Candidats étrangers présentés par leurs gouvernement et agrées par le gouvernement marocain peuvent être admis au premier cycle et au deuxième cycle dans les mêmes conditions de diplôme que les nationaux et après étude de leur dossier et ce dans la limite de 10% des places disponibles.

Les épreuves du concours sont fixées pour chacun des deux cycles par l’arrêté du Ministère de la Santé Publique n° 1653-94 du 23 Hija 1414 (03 Juin 1994).

Référence: Rabat-Ministère de santé Maroc -Institut de formation aux carrières de santé

Diététicien IFCS infirmier Institut de formation aux carrières de santésite supmarocISPITS
Institut de formation aux carrières de santé IFCS- infirmier (ISPITS) Spécialité: Le diététicien informations conditions d'accès et débouchésAccès au premier cycle 1. Définition de la profession Le diététicien est un professionnel de Santé, spécialiste en matière d’alimentation, de nutrition et de diététique. Sa compétence professionnelle l’habilite à prendre en charge le malade et le bien...