BTS

BTS: ELECTROTECHNIQUE

ELECTROTECHNIQUE

I- Intitulé du BTS
Brevet de Technicien Supérieur en ELECTROTECHNIQUE
II- Contexte professionnel
2-1- Définition de la fonction de travail  

Le technicien supérieur en électrotechnique trouve sa place aussi bien dans les petites, que dans les moyennes et les grandes entreprises.
Il intervient dans les secteurs de la production industrielle,  du  tertiaire,  de  l’habitat,  du  transport  et  de  la distribution de l’énergie électrique.
Ses interventions s’exercent sur des processus industriels de fabrication ou dans les services techniques liés à des infrastructures mettant en œuvre différentes formes d’énergie.
L’énergie électrique est omniprésente dans les applications industrielles terminales et dans les services qui utilisent des procédés électriques. Par ailleurs, comme elle s’accumule difficilement et qu’elle interagit avec l’environnement,  sa gestion est devenue une préoccupation constante. En conséquence, le technicien supérieur en électrotechnique exerce ses activités  dans l’étude, la mise en œuvre, l’utilisation, la maintenance des équipements électriques qui utilisent aussi bien des courants forts que des courants faibles. Il doit également développer des compétences prenant en compte l’impact de ces équipements dans l’environnement, et doit prendre en compte la sécurité des personnes et des biens.

Avec l’évolution des techniques et des  nouvelles  technologies  liées  à  l’électronique  et  à  l’informatique,  il intervient sur des équipements de plus en plus sophistiqués. Ces équipements nécessitent, bien souvent, l’emploi de réseaux qui véhiculent tout type d’information.
Cependant, l’utilisation de constituants, de plus en plus intégrés, renforce encore le caractère ensemblier dans la conception des solutions techniques qu’il met en œuvre.
En tant que professionnel électricien, responsable d’une équipe d’intervenants et agissant souvent à l’extérieur de sa propre entreprise, outre la maîtrise des aspects techniques, normatifs et réglementaires, il doit également développer des compétences, repérées dans le présent référentiel, aux plans relationnel, économique, commercial ainsi que celles nécessaires à la promotion de la santé et de la sécurité au travail (S.S.T.).
L’ensemble de ces compétences lui permet de travailler en toute autonomie et de conduire une équipe d’intervenants en toute responsabilité.

2-2 Description de l’environnement de travail

Selon les entreprises, le technicien supérieur en électrotechnique est amené à exercer son activité dans différents secteurs tels que :
–  Les équipements et le contrôle industriel
–  La production et la transformation de l’énergie
–  La distribution de l’énergie électrique
–  Energies renouvelables
–  Les automatismes et la gestion technique du bâtiment (domotique)
–  Les automatismes de production industrielle
–  Les installations électriques des secteurs tertiaires
–  Les équipements publics
–  Les services techniques
Ces activités nécessitent des connaissances connexes permettant d’accéder à la compréhension des procédés dans les domaines de :
–  l’électronique
–  l’informatique industrielle
–  l’optique
–  la mécanique
–  l’hydraulique
–  le pneumatique
–  la thermique
2-3 Appellations courantes de la fonction de travail ou définition des emplois type.  

Les caractéristiques de la profession conduisent le titulaire du brevet de technicien supérieur électrotechnique à assumer des activités professionnelles variées de bureau d’étude, d’atelier, de chantier, de maintenance et de management.
Ces activités s’exercent sous la responsabilité d’un professionnel de niveau de qualification supérieur et, le plus souvent à terme, en toute autonomie en tant que responsable d’une équipe ou d’un service.
Définition des « emplois types » du technicien supérieur en électrotechnique :

Technicien chargé d’étude – Projeteur :

–  Dans le cadre d’un projet de développement, participer à l’élaboration de la spécification technique (phase amont).
–  Assurer la responsabilité d’une partie d’affaire, de la définition technique au pilotage ou à la mise en œuvre de la réalisation.
–  Réaliser des études dans une spécialité et capitaliser les connaissances afférentes.
–  Concevoir/développer des sous-ensembles et produits nouveaux dans une spécialité.
–  Élaborer des solutions complexes et/ou nouvelles.

Technicien méthodes / industrialisation :
–  Assurer la conception et l’adaptation de tout ou partie du processus de fabrication, en liaison permanente avec les services connexes et les fournisseurs.
–  Assurer la partie opérationnelle d’une partie d’affaire à partir d’une spécification technique prédéfinie.
–  Adapter des solutions techniques déjà éprouvées.
–  Assurer la fabrication d’équipements de petite série ou à forte valeur ajoutée.
Technicien de chantier – Chef d’équipe – Responsable de chantier :
–  Assurer la responsabilité d’une équipe afin de mener à bien une réalisation.
–  Garantir la réalisation de programmes de fabrication et assurer une responsabilité hiérarchique sur des équipes.
–  Coordonner, garantir et superviser la réalisation d’installations ou d’interventions sur sites clients, en assurant une responsabilité hiérarchique ou fonctionnelle sur des équipes locales.

Technicien d’essais – Chargé d’essais et de mise en service :
–  Effectuer ou piloter la réalisation d’essais de qualification.
–  Assurer la mise en service et les réglages d’une installation ou d’un équipement électrique.
–  Réaliser des essais de matériels installés sur site client et procéder à la mise en service.
–  Contribuer à la validation des produits et à l’obtention de certifications.

Technico-commercial – Technicien d’agence :
–  Apporter un appui technique et commercial aux clients directs ainsi qu’aux chargés de clientèles :
–  élaboration de solutions techniques, chiffrages, promotion de l’offre…
–  Contribuer à l’enregistrement et à la réalisation du chiffre d’affaires.

Chargé de formation ou d’information clients :
–  Concevoir de nouvelles formations – clients – produits en lien avec les activités.
–  Adapter des formations existantes et animer ou piloter l’animation des actions de formation.

Chargé d’affaires et/ou acheteur :
–  Contribuer à la réalisation des objectifs de chiffre d’affaires, en élaborant et négociant
techniquement et commercialement des offres d’affaire, et en pilotant leur réalisation dans le
respect des engagements pris envers le client.
–  Assurer le traitement des demandes d’achats, sélectionner le(s) fournisseur(s) adapté(s), négocier
les clauses techniques, économiques et commerciales du contrat et en garantir la réalisation.
–  Anticiper les évolutions.
Technicien qualité – Responsable assurance qualité :
–  Piloter et/ou contribuer à l’élaboration des processus qualité adaptés et à leurs mises en œuvre, en animant un réseau de partenaires internes et/ou externes, dans le cadre des normes et règlementations.
Technicien de maintenance :
–  Assurer les opérations de mise en service, réglage, maintenance et expertise sur les produits, équipements et installations.
–  Assurer et/ou piloter des opérations de maintenance industrielle niveau 4 AFNOR (préventive,
corrective, réglage des appareils de mesure) et niveau 5 AFNOR (exécution des réparations).
–  Assurer l’animation fonctionnelle d’équipes de maintenance en intervenant sur les champs organisationnels et techniques.

 

Gestion de sa propre entreprise:
–  Cette fonction constitue certainement l’une des perspectives les plus valorisantes pour le technicien supérieur en électrotechnique qui, au terme d’un temps d’exercice suffisant pour la maîtrise du métier, aura l’opportunité de créer ou de reprendre une entreprise.
–  Cette opportunité devra toutefois être préparée dans le cadre d’une formation complémentaire en gestion d’entreprise obtenue après le diplôme de technicien supérieur.
2-4 Perspectives d’avancement et cheminement d’emploi.  

–  Selon  la voie choisie, le Technicien  Supérieur  ELT peut commencer comme technicien puis avec l’expérience, accéder à un poste de responsabilité.
–  Les perspectives professionnelles associées au génie électrique  sont toujours très prometteuses. À l’entrée en fonction, la rémunération annuelle varie énormément selon la fonction exercée, le genre et la taille de l’entreprise.
–  Il est également possible au technicien supérieur de poursuivre ses études supérieures.

2-5 Conditions d’embauches.  

La grande pluridisciplinarité du métier entraîne le titulaire du brevet de technicien supérieur en électrotechnique à avoir des compétences générales :
–  dans le domaine technologique où il devra assurer les études et la réalisation des affaires qui lui sont confiées.
–  dans la communication où il sera amené à rédiger des documents et à dialoguer avec les différents services de l’entreprise ainsi qu’avec les clients et les fournisseurs. La maîtrise de la langue française aussi bien écrite qu’orale est nécessaire.
–  dans le management où il devra assurer la conduite et la responsabilité d’équipes lors de la réalisation de travaux neufs, d’interventions sur équipements ou d’actions de maintenance.

BTS ELECTROTECHNIQUE



5 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et soyez les premiers à connaître toute l'actualité du supmaroc.com